Les populations de Bibéré Bizango dans la tourmente

Dans la périphérie de Ntoum les populations du quartier Bibéré Bizango vivent une situation sociale pénible. Le manque d’infrastructures étant à la base de celle-ci, elles ne savent plus à quel saint se vouer.

C’est donc un cri qu’elles lancent aux autorités. Le cri d’alarme des populations de Bibéré Bizango vient mettre a nu le retard de développement de certains quartiers de la capitale. Ce quartier n’étant qu’un parmi tant d’autres. Comment comprendre que lors de la répartition des travaux des voiries le Ministère des Infrastructures ne prend pas en compte certaines zones ? Qu’en est-il alors du bien-être des résidents de ces quartiers placés aux oubliettes ?

Le constat est vite fait entre le manque de route, d’écoles et de structures sanitaires la décentralisation peine toujours à prendre forme dans notre pays. Et cela au malheur des gabonais et des gabonaises vivants dans ces régions laisser en reste.

Le Chef de l’État Ali Bongo Ondimba a souvent rappelé au Gouvernement l’importance de prendre en compte toutes les régions habitées de notre pays lors des programmes de constructions des infrastructures publiques. Mais c’est tout le contraire que l’on constate.

Au vu des faits, il est urgent que le Gouvernement se penche sur les situations des quartiers, des villages et toutes les localités où les populations peinent encore à cause de ces manquements.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x