Les raisons pour lesquelles la résidence de six mois dans le pays pour être candidat à la présidentielle est une bonne décision.

Au cours, du conseil des ministres du 13 septembre de nombreux projets d’ordonnances portant loi organique ont été adoptés. Aux nombres desquels l’ordonnance relative à l’éligibilité à la présidentielle. Il stipule qu’un candidat à l’obligation de résider au moins six mois de façon permanente au Gabon pour être candidat à l’élection présidentielle. Une disposition qui a tout son sens.

Le 13 septembre dernier, réuni autour du Chef de l’exécutif en conseil des ministres le gouvernement, a acté un projet d’ordonnance portant loi organique qui établit notamment les conditions d’éligibilité au Gabon du président de la République et les incompatibilités avec cette fonction.

Cette ordonnance indique que « sont éligibles à la présidence de la République tous les Gabonais des deux sexes, jouissant de leurs droits civils et politiques et ayant résidé sans discontinuité sur le territoire national au moins six mois chaque année, au cours des deux dernières années précédant l’élection ».

Précisons au passage que, L’exigence de résidence, spécifie l’ordonnance, ne vaut pas cependant pour les Gabonais en poste dans les missions diplomatiques et dans les organisations internationales dont le Gabon est membre. Ceux-ci en sont dispensés. Voici donc qui vient mettre fin à certains débats.

Dès l’adoption par le Conseil des ministres, de ladite disposition certain opposant fortement aider par leur relais médiatique sont de manière incohérente montée au créneau, y voyant une « discrimination » à l’encontre des « Gabonais de la diaspora ». Un fait qui ne s’explique pas si l’on se réfère à l’esprit de la loi.

Il est important de préciser que le Gabon n’est pas un pays positionné sur une autre planète, le Gabon ne réinvente pas la roue ou l’eau chaude. 90 % des pays dans le monde exige plusieurs mois de résidence sans discontinuité pour se porter candidat à la présidentielle. Un fait tout à fait normal, car pour il faut quand-même connaître les aspirations des populations que nous voulons diriger.

« C’est le jeu politique traditionnel qui voit l’opposition s’opposer à ce que fait la majorité. Mais ça n’est pas là l’important », indique un professeur de droit constitutionnel de l’UOB, spécialisé en droit comparé. « Il faut, pour évaluer la pertinence de ce texte, raisonner à la fois en droit et dans les faits », ajoute-t-il dans la foulée.

« En droit », rappel l’universitaire, « on peut observer que le Gabon, en adoptant un tel principe, ne fait que s’aligner sur une disposition qui se retrouve dans plus de 90 % des constitutions des pays dans le monde. C’est le cas notamment aux États-Unis, en France, au Japon, etc., et globalement dans toutes les grandes démocraties. Partant, le Gabon ne fait que s’aligner sur le droit international si l’on peut dire, en tout cas sur la norme de très loin majoritaire dans le monde », explicite le professeur.

Par ailleurs, Les candidats de la diaspora font dans l’écrasante majorité des cas des scores marginaux

« Dans les faits ensuite », poursuit celui-ci, « on peut relever que les candidats à la présidentielle qui vivent à l’extérieur du pays dans lequel ils se présentent et qui y reviennent un an plus tôt pour valider la condition de résidence font, à de très rares exceptions près, des cas des scores marginaux. C’est notamment le cas en Afrique où les résultats obtenus aux élections par les membres de la diaspora sont généralement infinitésimaux. C’est normal, car ces candidats ne disposent pas d’un ancrage suffisant, ce qui suppose de passer du temps sur le terrain. Et d’autre part, ils sont souvent coupés des vraies réalités du pays », et de spécifier en guise de conclusion, qu’« en l’espèce, le droit ne vient que consacrer une situation de fait ».

Il est question ici d’une observation de bon sens. Personne de sérieux ne peut en effet penser qu’il suffit de passer quelques mois dans un pays avant un scrutin pour espérer le remporter c’est complètement ridicule.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x