L’ETAT respecte ses engagements envers ses créanciers

La Gouvernement fait de gros efforts afin d’honorer ses engagements financiers vis-à-vis de ses créanciers. Au premier trimestre 2019 la dette publique s’élevait à 648 milliards de fcfa contre 143.6milliards de FCFA. Tandis qu’au premier trimestre 2020 la dette extérieure a été régler à près de 88% soit un montant de 570.1milliards de fcfa par rapport à celui du premier trimestre 2019 qui était de 116.9 milliards de fcfa.

Il faut dire que la plus grande part des paiements étaient fixés sur les marchés financiers internationaux au premier trimestre 2020 et s’élevaient à 490 milliards de fcfa. Puis, La dette sur le marché financier régional a été payée à hauteur de 42,7 milliards de FCFA, la bancaire de 20,2 milliards de FCFA et le moratoire de 15 milliards de FCFA. La dette multilatérale a été payée pour 35,2 milliards de FCFA, la bilatérale pour 21,1 milliards et la commerciale pour 23,9 milliards de FCFA. Ces règlements intègrent le paiement d’arriérés à hauteur de 554,1 millions de FCFA, dont 533,8 millions de FCFA au profit des créanciers commerciaux, 18,7 millions de FCFA pour les bilatéraux et 1,55 million auprès des multilatéraux. Le paiement de la dette intérieure à fin mars 2020 s’est élevé à 77,9 milliards de FCFA contre 26,6 milliards de FCFA en 2019.

Source: L’union

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x