L’ex international Gabonais Stéphane Nguema interpellé à la suite d’un sit-in pour revendiquer la reprise du National Foot.

Pendant qu’il était à la tête d’un groupe qui militait à Bongoville, pour la reprise du championnat national, l’ex international gabonais, Stéphane Nguema a été interpellé ce 10 novembre 2021, puis placé en garde à vue. Il n’était pas seul, d’autres acteurs du football et membres de L’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG).

La délégation de l’ANFPG conduite par Stéphane Nguema, se serait rendue à Bongoville pour diviser avec les joueurs de la sélection nationale en regroupement dans la perspective du match contre la Libye ce 12 novembre, c’est en substance ce qu’indique Rémy Ebanega président de ladite association à travers un communiqué.

« Il faut savoir que nous les rencontrons toutes les fois qu’ils sont à Libreville et quand le besoin se fait sentir parce qu’ils sont membres de l’Association et à ce titre, nous avons un devoir de compte rendu de nos activités à leur faire. C’est encore dans ce cadre que nous avons adressé une correspondance à la Fédération et que nous avons envoyé une délégation à Franceville », explicite-t-il.

Et de poursuivre « Ayant reçu une fin de non-recevoir de les rencontrer à leur hôtel à Bongoville, c’est sur la route de retour pour Franceville que la délégation a été arrêtée à mi-parcours, à un poste de gendarmerie et ramenée à Bongoville où ils sont gardés jusqu’à cet instant », précise Rémy Ebanéga, qui se questionne sur les raisons de l’arrestation de ses membres et appelle à leur libération sans conditions.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x