L’honorable Alexandre Awassi en père Noël à l’hôpital Général de Moanda.

À l’occasion de la célébration de la fête de la nativité, l’honorable Alexandre Gilbert Awassi, élu du deuxième arrondissement de la commune de Moanda, a été une fois de plus au chevet des patients de l’hôpital général de ladite commune, comme il en a pris la bonne habitude.

Alexandre Gilbert Awassi, un père Noël pas comme les autres.

Celui qui est surnommé affectueusement « GIGI« , par les populations de Moanda, a décidé de faire la politique autrement, une politique basée sur les actes concrets et l’efficacité, avec pour objectif principal l’amélioration des conditions de vie des populations de la ville minière de Moanda en général et celles de sa circonscription politique en particulier. C’est donc dans cette optique que ce philanthrope devant l’éternel a offert un important don en produits médicamenteux, pour cette structure sanitaire.

Ce don est essentiellement composé de fauteuil roulant, tensiomètres manuels et électroniques, thermo flashes, oxymètres, thermomètres, pèses bébé et quelques médicaments, a pour but de renforcer de manière considérable les capacités opérationnelles de ladite structure sanitaire. On parle ici exactement d’environ sept 7 fauteuils roulant flambants neufs, des béquilles et tensiomètres. Rappelons à toutes fins utiles que cette action vient seconder une autre faite il y a quelque temps. En cette période de crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19, ce geste du cœur sonne comme un véritable bol d’air frais pour le personnel de santé de l’hôpital général de Moanda.

Alexandre Gilbert Awassi, n’a pas l’intention de s’arrêter là, il a envie de faire plus et aller plus, conformément à la politique de partage prônée par le président de la République Chef de l’État SEM Ali Bongo Ondimba. C’est donc sa façon à lui de contribuer à l’élan de gratitude en cette période festive. Mais surtout, il est important de préciser qu’il a fait le choix de résoudre certaines questions urgentes notamment celles relatives à la santé.

« Petitement certes, mais nous le faisons d’abord avec le cœur. Les nécessités sont si importantes pour cet hôpital, et nous ne nous arrêterons pas. Ce n’est pas le premier acte dans ce sens », a indiqué l’honorable. « ce n’est pas assez, les carences sont nombreuses. » A-t-il ajouté ?

Par cette action, « GIGI », a démontré qu’il a axé son action politique sur l’essentiel, c’est l’essence même du pragmatisme politique.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x