L’opposition en quête de lumière jette son dévolu sur le Premier Ministre Rose Christiane Ossouka

Dès l’entame de sa nomination, consciente de la lourde responsabilité qui lui a été confiée par le Président de la République AlI Bongo Ondimba, le Premier Ministre Rose Christiane Ossouka Raponda s’est attaqué au plan de relance économique.

L’urgence ne prévenant la déclaration de politique générale a eu lieu le 4 septembre devant l’Assemblée Nationale, elle a recueilli 124 voix pour et seulement 13 contre, soit un taux de plus de 90 %. Cet exercice a été une occasion pour l’opposition moribonde de refaire surface. Habitué des spéculations, les opposants gabonais n’ont pas de véritable projet de société à proposer afin de gagner du terrain dans l’espace politique. Ils ont donc trouvé comme stratégie de scruter l’actualité institutionnelle.

Une économiste à la tête du Gouvernement, cela semble déplaire plus d’un car le Premier Ministre a cette facilité de répondre avec aisance aux questions relatives à la gestion économique et social du Gabon. Elle s’est exprimée au Micro de TV5 monde en début de semaine. Cette apparition n’a pas fait que des heureux, car on a vu des sorties abracadabrantesques de Mays Mouissoui et de Laurence Ndong.

Cette attitude qui frise le ridicule devrait prendre fin, il est plus qu’important que la pseudo opposition gabonaise puisse trouver une raison d’action autre que les sorties des membres de l’exécutif.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x