Mali: les autorités et la Communauté Internationale appellent au calme

Suite aux violents affrontements qui ont eu lieu entre les manifestants anti-Ibrahim Boubakar keita et les forces armées le week end dernier, la Communauté Internationale réagit en condamnant avec une grande énergie ces actions.

D’un bilan de 11 morts les affrontements armés au Mali s’inscrivent dans le cadre d’une volonté politique qui s’oppose à la présence du Président IBK à la tête de cet Etat.

C’est ainsi que l’ONU, la CEDEAO, l’Union Africaine et l’Union Européenne interpellent les autorités sur la nécessité de mettre en place un dialogue entre toutes les forces vives de la nation.

Outre, l’Imam Mahmoud Dicko instigateur de ce mouvement a sommé aux manifestants de garder leur calme après avoir procédé à l’inhumation de l’ensemble des manifestants tués.

A contrario IBK a fait une sortie médiatique appelant au calme sans oublier qu’il a annoncé l’abrogation du décret portant nomination des membres restants de la Cour Constitutionnelle.

La situation du est Mali très préoccupante, les représentants des organismes internationaux au Mali font état de la nécessité de la prise en compte des conclusions données par le rapport de la CEDEAO sur l’urgence de mettre en place un gouvernement consensuel et représentatif de chaque partie.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x