Objectif zéro malades mentaux dans les rues de Libreville

Depuis plusieurs années, il devient normal de croiser des malades mentaux aux abords des rues. La prise en charge des personnes atteintes de maladies mentales a été négligée par la seule structure sanitaire à qui revient le droit de s’occuper d’eux. Plusieurs aspects rentrent en compte à cet état de fait. C’est pourquoi le Ministre de la Santé Guy Patrick Obiang s’est rendu au sein de cette structure afin de se mettre en phase avec les réalités de cette structure.

Le Président de la République Ali Bongo Ondimba dans l’un de ses discours à la nation mentionnait le fait que le Gabon devrait prendre soin de ses fils et de ses filles et encore plus de ceux qui sont dans des situations sociales et sanitaires défavorables. Il s’agit aussi bien de personnes ayant toutes leurs facultés que celles dépourvues des leurs.Guy Patrick Obiang met en exergue la volonté de l’exécutif en mettant en place le cadre d’une nouvelle prise en charge de l’ensemble de ces malades.

Soucieux de l’importance de la situation, le Ministre de la Santé qui avait déjà pris à bras le corps cette situation relance simplement ce processus en intimant au personnel de santé un délai de 7 jours afin de régulariser cette situation qui devient un danger pour les populations.« L’objectif premier de la santé, c’est le respect de la dignité humaine. Il est insupportable de voir les malades mentaux sillonner les rues de Libreville, c’est pourquoi j’ai donné un délai de 7 jours aux responsables de la psychiatrie pour tout mettre en place afin de procéder au ramassage des malades mentaux », a affirmé M. Obiang Ndong.

Sur cette fin de note, nous espérons que dans les tous prochains jours les rues de Libreville ne seront plus envahies par les malades mentaux.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x