Omar Bongo qualifié de « dictateur » : l’AFP donne ses explications alors que Gabon Review fait une parade

Le jeudi 16 septembre, une dépêche annonçant le décès de Casimir Oyé Mba attribuée à l’AFP qualifiait le président Omar Bongo Ondimba de « dictateur ». En réalité, il s’agissait d’une fausse dépêche comme l’a indiqué l’AFP elle-même. Il n’empêche, certains « médias » sont tombés dans le panneau. 

« L’AFP s’étonne de se voir attribuer sur certains réseaux sociaux au Gabon le message ci-dessous sur la mort de l’ancien Premier ministre Casimir Oyé Mba. Ne cherchez pas : l’AFP n’est pas la « source » de cette information ! », a indiqué cet après-midi l’Agence France Presse sur son compte Twitter.

Le message en question est le suivant : « Décès ce jour à l’hôpital Paris Saint-Joseph de Casimir Anges Marie Oye Mba. Il a été premier ministre, Gouverneur de la BEAC, avant devant de rallier l’opposition gabonaise à la mort du dictateur gabonais Omar Bongo. L’information a été confirmée par des sources de l’Union nationale. Source : AFP »

Il faut dire qu’il n’a suffit que 24 heures, pour que la fausse dépêche fasse le tour des réseaux sociaux au Gabon où soit dit-on en passant que la rumeur est mère des débats. Dans ce brouhaha, certains « médias »sont tombés dans le panneau pieds et mains liés.

Parmi ces derniers, on retrouve  Gabon Review, un média qui dont la ligne éditoriale navigue au gré des intérêts et des caprices de l’opposition. En moins de 24heures, après la diffusion de la fausse dépêche Gabon Review reprenait in extenso le faux communiqué (cf. l’impression écran ci-dessous).

Constat fait , Gabon Review est une fois de plus fait preuve de négligence. Pour dire vrai, ce n’est pas le premier déboire du genre que le site pulie. Déjà, en janvier 2020, il avait été épinglé par… l’AFP pour sa reprise du faux classement des chefs d’Etat africains les plus riches.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x