Omar Dénis Junior révèle au grand jour son côté bestial.

Celui que les Gabonais prenaient pour un homme doux, tendre et réservé, vient de révéler à la face du monde son côté animal et vulgaire. Omar Dénis Junior est donc un homme extrêmement violent. Dans un état d’ébriété, Omar Dénis Junior et son complice ont agressé deux filles de sa demi-sœur dans un restaurant à Paris.

Les faits nous sont rapportés par la très crédible « Lettre du Continent », l’actuel conseiller à la Présidence de la République Congolaise qui est désormais de tous les déplacements de son grand-père, « Denis Sassou Nguesso », s’est illustré par un comportement hautement déviant.

Ladite agression s’est déroulée le vendredi 12 novembre 2021, en marge de la rencontre à l’Elysée entre Emmanuel Macron et Ali Bongo Ondimba. Dans un contexte fortement marqué par la lutte contre les violences faites aux femmes, cette histoire impacte négativement l’image d’Omar Denis junior, qui se faisait passer pour un saint devant l’Éternel. En outre, elle tombe hyper mal, le timing n’est pas bon, pour les deux assaillants. Car en plus d’être des faits d’une extrême gravité, celle-ci, écorche davantage l’image de la délégation Congolaise, déjà fortement fragilisée par des mouvements d’humeurs de la diaspora Congolaise.

Précisons que celui qui veut se donner une image de saint devant l’opinion, ne l’est pas en réalité. Il n’est pas à son premier coup. En effet, il ne manque pas une occasion de provoquer la famille présidentielle Gabonaise et voile de moins en moins ses ambitions politiques au Gabon. Il brille par un comportement irrévérencieux et affiche une attitude d’enfant pourri gâté.

De toutes les manières, si personne n’est au-dessus de la loi, personne n’est en dessous, Omar Dénis Junior et son complice doivent répondre de leurs actes devant la loi.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x