Présidentielle 2023 : Le Parti Démocratique Gabonais (PDG) met en avant les frustrations de Pierre-Claver Maganga-Moussavou.

Au lendemain de la sortie complètement déconnectée de la réalité de Pierre-Claver Maganga-Moussavou, le président du Parti Sociale Démocrate (PSD), le Parti Démocratique Gabonais (PDG) ne s’est pas fait prier pour recadrer de manière virulente le natif de Mouila. En effet, réagissant aux allégations abracadabrantesques faites par le patron du PSD, ce 14 mars, au cours du meeting lors de l’annonce de sa candidature à la prochaine présidentielle, le PDG, par l’entremise de son porte-parole, David Ella Minsta, a sèchement recadré l’ancien vice-président.

La réaction du PDG a été sans détours et diplomatie, « Cette attitude de reniement, du reste surprenant, de la part d’une personnalité qui a occupé de hautes fonctions au sein de l’exécutif, cache mal la frustration née de la perte de certaines positions privilégiées au sein de l’appareil étatique », a indiqué David Ella Mintsa.

Le porte-parole du PDG n’est pas mis des gants et a regretté une forme d’instabilité politique de la part du patron du PSD «À travers cette énième candidature, l’intéressé voudrait-il faire oublier son implication à un très haut niveau dans la gestion du pays où, poursuit-il simplement son étrange trajectoire politique ponctuée, depuis 30 ans, par d’incessants va-et-vient entre la majorité et l’opposition ? » a-t-il lancé en guise d’interrogation.

La bataille a donc débuté, au moment où, les élections générales de 2023 approche à grands pas. L’heure est donc déjà aux grandes manœuvres.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x