Quand le plan d’aide massif permet de garder la stabilité de l’économie.

Le monde entier a connu de nombreux bouleversements depuis le début de la crise sanitaire de la covid-19. Au nombre de ceux-ci, on compte la crise économique qui a sévit plusieurs pays. De nombreuses prévisions négatives essentiellement basées sur les pays ayant des économies de rentes notamment les pays africains qui sont souvent les plus touchés lors des crises.

Le Gabon a pris des mesures drastiques pour sauver son économie. Dès le début de la crise sanitaire en mars 2020, le Président de la République Ali Bongo Ondimba a mis en place un plan d’aide massif d’une valeur de 250 milliards de fcfa destinés à soutenir les gabonais et les gabonaises.

Repartis conformément au circuit économique soit entre les ménages et les opérateurs économiques, les fonds décaissés ont permis non seulement aux familles économiquement faibles de recevoir une aide alimentaire et de fourniture d’eau et d’électricité puis, aux opérateurs économiques d’obtenir un accompagnement tant sur le paiement de leurs charges de loyers que sur la réduction des charges fiscales.

Conséquences, plusieurs opérateurs économiques n’ont pas fait faillite contrairement à ce que prévoyait plusieurs analystes. Autre fait aussi important, la loi de finance rectificative dont les mesures ont été salutaires.

Notre pays qui n’avait jamais fait face à une crise d’une telle ampleur a pu tenir le cap grâce aux autorités qui n’ont ménagé d’aucun effort.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x