Qui pour remplacer Zacharie Myboto?

L’annonce du retrait de Zacharie Myboto de la scène politique nationale a été appréciée par plusieurs observateurs de la vie politique gabonaise, car certains disent que ce monstre politique a privilégié la voix de la raison.

Zacharie Myboto parti, il se pose désormais le problème de sa succession à la tête de l’Union Nationale. Si Personne ne sait encore sur quelle format la désignation de son successeur se fera, les spéculations à ce sujet vont bon train.

Plusieurs personnalités de son parti s’activent et affûtent déjà leurs armes. Nous assistons à une véritable guerre de succession au sein de son parti, surtout que se profile à l’horizon l’élection présidentielle d’août 2023.

C’est le cas notamment, de Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, Chantal Myboto Epse Ngodjout et Paul Marie Ngodjout.

Si la volonté du doyen Zacharie Myboto de faire de sa fille ou son gendre son successeur est clair, il ne fait cependant pas l’unanimité, car les proches de Jean Gaspard Ntoutoume Ayi ne l’entendent pas de cette oreille, prétextant qu’il n’est pas question d’assister à une succession dynastique à la tête du parti de feu André MBA Obame.

Sauf que de l’autre côté, le clan Myboto avance un argument qui semble à tout point fondé « Jean Gaspard Ntoutoume Ayi ne représente rien sur le terrain qui suivra, qui va-t-il mobilisé ? » S’interroge un proche de Chantal Myboto.

En effet, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi traîne son échec aux dernières élections législatives comme un boulet qui le rend peu crédible. Certains observateurs prédisent déjà l’effondrement de cette formation politique de l’opposition.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x