Rose Christiane Ossouka Raponda 100 premiers jours à la tête du gouvernement.

Nommée à la tête du gouvernement le 16 juillet dernier, Mme Rose Christiane Ossouka Raponda a bouclé ses 100 premiers jours, à la tête du gouvernement. Les 100 premiers jours permettent de voir la direction prise par un gouvernement, comment il entend mener son actions. Et au regard des faits, la méthode de Rose Christiane Ossouka Raponda donne de l’espoir et augure une excellente gestion.

Une nomination historique, car c’est la première femme à occuper la fonction de premier chef du gouvernement, un fait qui est le reflet de la volonté du Président de la République Chef de l’État S.E Ali Bongo Ondimba qui veut placer la femme au cœur du processus de développement du Gabon, il a d’ailleurs dédié cette décennie à la femme Gabonaise. Constant dans ses engagements il a donc choisi rose Christiane Ossouka Raponda pour diriger le gouvernement.

Nommé dans un contexte difficile liée à la pandémie de Covid-19, Rose Christiane Ossouka Raponda, économiste chevronnée, elle a pour mission de relancer l’économie Gabonaise fortement fragilisée par la crise sanitaire mondiale. Lors de sa déclaration de politique générale elle avait d’ailleurs rappelé les missions du gouvernement dont-elle a la charge notamment :  » la relance économique et l’accompagnement social, la maîtrise du risque sanitaire lié à la covid-19, la bonne gouvernance de l’action publique, et la préservation de notre modèle social de redistribution pour améliorer la qualité de vie des populations et consolider notre vivre ensemble ».

Cela intègre bien-sûr les secteurs : économie, éducation, enseignement supérieur, eau et électricité, santé, route, infrastructures, justice, solidarité.

Face à ces défis titanesques, Rose Christiane Ossouka Raponda a opté pour une méthode de travail qui s’articule sur le triptyque :  » collégialité, solidarité et responsabilité ». Pour s’assurer de l’efficacité de l’action gouvernementale, elle a mis en place un système de conseil de cabinet interministériel, séance de travail au cours de laquelle chaque membre du gouvernement, vient lui déclarer les priorités de son département ministériel.

Rose Christiane Ossouka Raponda est sur la bonne trajectoire, elle est partie pour réussir.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x