Rose Christiane Ossouka Raponda présente à la cérémonie d’ouverture de la 2ᵉ session ordinaire du conseil national de la démocratie (CND).

Ce lundi 25 octobre 2021, le premier ministre Chef du gouvernement, Mme Rose Christiane Ossouka Raponda, était présente à l’auditorium du CESE, à la cérémonie d’ouverture de la 2ᵉ session ordinaire du Conseil National de la Démocratie (CND). Elle était accompagnée pour la circonstance du ministre d’État, ministre en charge des Relations avec les Institutions Constitutionnelles, Mme Denise Mekam’ne Edzidzie.

Précisons que, conformément aux dispositions constitutionnelles, la patronne de l’administration Gabonaise, est membre du CND. Cet outil Démocratique se réunit deux fois dans l’année. La présence de la Cheffe du gouvernement à cette séance de travail de très haut niveau, lui donne une touche particulière.

Le patron du CND, Me Séraphin Ndaot a lors de son propos de circonstance, donner le ton pour cette session qui s’ouvre. Le CND envisage amorcer une nouvelle ère avec plusieurs innovations.

Pour lui « Le Conseil National de la Démocratie envisage d’organiser des sessions de formations, destinées au renforcement des capacités des partis politiques au niveau de toutes les provinces du Gabon. » Non sans indiquer la création prochaine d’un cadre de concertation électronique qui portera le nom de « démocratie au jour » Seraphin Ndaot a annoncé pour la prochaine session « la création et l’attribution de deux prix. Les prix de la démocratie et les prix de la bonne gouvernance démocratique. » Pour ce dernier projet le président du CND précise que « C’est un projet que nous envisageons dès l’année prochaine. »

Le conseil national de la démocratie est sans aucun doute, une plateforme permanente de réflexion pour le renforcement de la démocratie et le règlement des conflits entre acteurs politiques, précise Me Séraphin Ndaot Rembogo.

Rappelons que, le conseil national de la démocratie a été mise en place en 1996, il est considéré dans notre pays comme étant le bras séculier de l’État dans le renforcement de la démocratie par le dialogue et la concertation permanente.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x