Sport : Vivien Inounou la relève.

Dernièrement, le sélectionneur national Patrice Neveu a indiqué qu’il était sur la piste de plusieurs jeunes joueurs pour venir renforcer l’effectif des panthères du Gabon.

À juste titre d’ailleurs, il faut dire à ce sujet que cette génération est vieillissante et il faut déjà penser à l’avenir, surtout dans le secteur défensif, où Bruno Ecuele Manga est plus vers la fin que le début, et dans ledit secteur de jeu il ne manque pas de talents, à l’instar du jeune Vivien Inounou du F.C MOUNANA de Libreville.

Formé à l’AS MANGASPORT de Moanda, ce défenseur centrale est sans aucun doute l’avenir du football gabonais à son poste.

Polyvalent parce que pouvant évoluer au poste de latéral droit et même démi-defensif, Aubinho ou Eboué comme l’appelle ses proches, a 1m79 pour 76kg: Inounou est un roc.

Joueur très intelligent, avec une grosse marge de progression, solide et agressif, très à l’aise dans les duels, c’est un mur infranchissable en un contre un. Il possède également un excellent jeu de tête, très technique. Il a une bonne relance alliant jeu court et jeu long, avec une énorme frappe de balle. C’est un spécialiste dans l’exercice des coups de pieds arrêtés.

En plus de toutes ses qualités physiques, Eboué est également un joueur avec un comportement irréprochable, calme et menant une vie rangée, le garçon a la tête sur les épaules.

Malgré son jeune âge, le natif de Lastourville dans la province de l’Ogooué-lolo a déjà une riche expérience du haut niveau, couplé d’un beau palmarès à faire frémir certains.

En effet, il a été trois fois champion du Gabon avec son club formateur l’AS MANGASPORT, une fois vainqueur de la super coupe du Gabon toujours avec Manga. Il a également joué une saison au sporting club Majestic du Burkina Faso, pour finir Inounou est international olympique gabonais.

Ce jeune représente assurément l’avenir. Il faut donc en prendre soin mais surtout lui offrir ses premières Convocations avec les A, afin qu’il franchisse un palier, mais également pour qu’il acquiert de l’expérience et de la confiance.

Comme disent ses fans à MOUNANA à chaque fois qu’il fait une intervention Matchibi Tsoulou (les cacas sentent mauvais en langue Nzebi).

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x