Suspension des personnels à la fonction publique

Le Ministère de la fonction publique qui a organisé un recensement de ces agents au premier trimestre 2020 avait fait une annonce dans laquelle il était dit que les agents qui ne s’étaient pas fait recensés seront simplement suspendus des effectifs de la fonction publique.  Chose dite, chose faite.

Ces recensements visent à épurés le fichier unique de la fonction publique afin de mettre a nu les fonctionnaires fantômes et ceux qui cumulent plusieurs postes budgétaires.

Madeleine Berre à cet effet a fait valoir la volonté des autorités de procédés à la réduction de la masse salariale de la fonction publique qui constitue une charge importante pour le budget de l’Etat.

Cette démarche s’appuie sur l’article 78 de la loi n 1/2005 DU 4 Février 2005 qui régie le statut général de la Fonction Publique en stipulant que : « l’agent public a droit, après service fait, à une juste rémunération ».

Par ailleurs, les agents suspendus ont un délai de 15 jour prévu par cette loi qui leur donne la possibilité de se rendre auprès de l’administration compétente afin de justifier cette absence et se faire recenser. 

Certains agents absents à leurs postes de travail depuis plusieurs années continuaient à percevoir leurs salaires chaque 25 alors que plusieurs jeunes diplômés attendent l’intégration au sein de la fonction publique.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x