Yama et les syndicalistes seraient-ils au-dessus de la justice?

C’est la question que nous nous posons en voyant les agissements de ses syndicalistes démesurés. Tout porte à croire qu’au Gabon les syndicats ne connaissent pas leurs limites en ce qui concerne le respect des lois.

Dans une déclaration rendue publique sur les réseaux sociaux, Jean Rémy Yama,le  président de la confédération syndicale Dynamique Unitaire a incité les travailleurs à ne pas se conformer aux mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la covid-19. Des mesures qui visent à ce que le pays ne puisse pas sombrer dans la catastrophe sanitaire.

Pour rappel, le gouvernement a annoncé il y a quelques jours,  la fin de la gratuité des test PCR qui passent désormais de 20.000f CFA à 50.000f CFA pour le test VIP,l’accès dans les lieux publics conditionné par la présentation d’un test PCR.

Des mesures que le patron de dynamique unitaire qualifient de “menaces” un grand fossé entre son interprétation et les faits. 

Pourtant bien conscient de la situation sanitaire actuelle, Jean Rémy Yama participe à la désinformation dans le but sans doute de créer la psychose chez les populations.

On en est encore à se demander le rôle de certains syndicats au Gabon si ce n’est l’apologie du désordre dans laquelle ils excellent en maîtres.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x